Bois de chauffage

Économie

Comparaison du coût des énergies pour le chauffage

centimes d’euro TTC en Kilowatt/heure livré

Le bois est l’énergie de chauffage la moins chère, jusqu’à 5 fois moins chère que l’électricité.

En 2012, 7.5 millions de ménages utilisent le bois de chauffage, dont la moitié en énergie principale

En 2013, dans la zone méditerranéenne, plus de 4 millions de M3 de bois de chauffage ont été vendus.

Un crédit d’impôt est alloué pour l’installation d’un chauffage au bois, achat et travaux d’installation.

Le bon bois de chauffage

Classification calorique des essences sur la base de 100 pour le hêtre

Essence Pouvoir calorifique
Charme 110
Hêtre 100
Frêne 97
Chêne 96
Bouleau 93
Pin sylvestre 78
Aulne 71
Épicéa 68
Sapin blanc 64
Peuplier 60

Caractéristiques des feuillus

Les feuillus durs sont les plus adaptés au chauffage domestique, ce sont les plus énergétiques à la combustion, leurs braises durent plus longtemps et rayonnent davantage. Nous recommandons deux essences de bois pour votre plus grand confort.

Le hêtre : Considéré comme le bois idéal, au pouvoir calorifique très élevé, Il donne de belles flammes et de belles braises avec très peu d’étincelles. L’odeur est généralement appréciée. C’est le bois de chauffage de référence.

Le chêne : C’est le bois le plus connu, il donne de bonnes braises mais a une flamme moins belle. Son pouvoir calorifique est élevé et sa combustion excellente. Il faut veiller à un bon séchage afin d’éliminer les tanins qui endommagent les conduits de cheminées. Enfin, la bûche doit être « écorcée » afin de ne brûler que du bon bois.

Le bois de chauffage stocké sous abri doit être bien ventilé et fendu, pour éviter les moisissures et favoriser son séchage.

La norme NF : G1 H1, la meilleure !
G1 : groupe 1, feuillus durs de qualité
H1 : humidité du bois, moins de 25%

Le bois de chauffage est issu de forêts gérées de manière durable et bénéficie du label PEFC, programme européens de forêts certifiées.

Équivalence approximative entre le stère et le mètre cube de bois de chauffage débité en bûches

Le stère est décrété unité de vente illégale au particulier depuis la fin 1977. Néanmoins, son utilisation perdure et cela au détriment des consommateurs. Le stère ne peut être « véritable » que lorsqu’il représente en forêt un mètre cube réel de rondins de bois brut et de sections variées, débité en 1 de long.

Le stère « forestier ». de 1 m3 de volume réellement constaté, voit diminuer progressivement son volume par la réduction de la longueur de ses rondins et parla fendaison de plus en plus fine des sections de ses bûches. La valeur du stère débité en bûches devient aléatoire et provoque souvent des conflits lors de la facturation.

Informations sur des équivalences approximatives entre le stère et le m3 constatés suivant sa présentation en livraison

Le stère en rondin provenant des coupes forestières
1 stère = 1 m3 réel

Le stère en vrac de petits rondins, coupés en 50 cm.
1 stère = 0.8 m3 environ

Le stère en vrac de bûches fendues, coupées en 33 cm.
1 stère = 0.7 m3 environ

Le stère en vrac de bûches fendues, coupées en 25 cm.
1 stère = 0.6 m3 environ

Le stère en rondin et bûches fendues, coupés en 50 cm.
1 stère = 0.75 m3 environ

Le stère de grosses bûches fendues, coupées en 50 cm.
1 stère = 0.7 m3 environ

Le stère de bûches moyennes, fendues, coupées en 33 cm.
1 stère = 0.6 m3 environ

Le stère de bûches fines, fendues, coupées en 50 cm.
1 stère = 0.6 m3 environ